Une Retraite dédiée pour les producteurs de plantes sucrières

Une bonne nouvelle pour le milieu agricole : les producteurs des plantes sucrières pourront désormais avoir accès à la retraite. Cette décision a été entérinée suite à la signature d’une convention entre la COSUMAR, FIMASUCRE et la CIMR au cours de la 13ème édition du Salon International de l’Agriculture de Meknès en avril dernier.

 Il s’agit d’une avancée sociale qui permettra aux producteurs de plantes sucrières de s’acquitter d’un confort après plusieurs années de travail. Pour en bénéficier, l’agriculteur pourra fixer le montant de sa contribution annuelle forfaitaire (à partir de 2 500 dirhams par an) et sera soumis au système de points déterminé par la CIMR.

Selon l’option choisie, l’agriculteur pourra toucher une pension de retraite à partir de l’âge de 50 ans. Cette offre de retraite dénommée « AL MOUSTAKBAL LIL FELLAH » a fait l’objet d’un pilote dans le périmètre de Tadla. Afin de réussir l’introduction de ce système de retraite, la FIMASUCRE et la CIMR ont organisé des journées de sensibilisation. Destinées aux agriculteurs et conseillers agricoles des régions de Tadla et des Doukkala, ces actions ont été complétées d’un service de proximité permettant de faciliter les adhésions.